Les vins bios et vegans

Depuis quelques années, l’agriculture biologique où tout simplement le bio a pris une place importante dans nos habitudes de consommation. Aujourd’hui, un Français sur deux achète régulièrement ou occasionnellement des produits d’origines biologiques ! Eh oui le bio on en trouve partout et même… dans le vin ! Mais finalement qu’est-ce que le vin bio ?

Les vins bios

Cette tendance du bio n’échappe pas au vin, bien au contraire ! Il y avait près de 5 800 exploitations viticoles bios en 2015, soit plus du double par rapport à 2007.  En 2015 toujours, 670 millions d’euros de vin bio ont été acheté par les ménages français.

Qu’est ce que le vin bio ?

Il s’agit d’un mode de production différent qui englobe toute la chaîne de production. Pour être certifié vin bio, il y a un cahier des charges à respecter. Celui-ci comprend notamment l’interdiction d’utiliser des pesticides, des engrais ou encore une meilleure traçabilité des matières premières. En revanche, lors de la vinification les produits naturels comme les tanins, les sucres ou les copeaux de bois sont autorisés.

Vous pouvez reconnaître ces vins grâce au sigle Agriculture Biologique (AB) placé sur les étiquettes.

Découvrez toute notre sélection de vin bio en cliquant ici.

Les vins vegans

Et si le vin bio a le vent en poupe, le vin vegan pourrait bien le détrôner !

“Mais attendez, vous avez bien parlé de vin vegan ?”

Le vin vegan, étonnant non ? Mais finalement quelle est la différence avec le vin bio  ?

Eh oui dans certains vins, même bio, il est possible de retrouver des substances animales ! La question se pose alors : comment peut-on retrouver des substances animales ? Lors de la vinification, le vigneron colle* le vin avec par exemple du blanc d’œuf ou de la colle de poisson donc des substances issues d’animaux.

Un vin qui n’utilise pas de la colle de poisson ou du blanc d’oeuf au moment de la vinification est donc un vin vegan.

Après la fermentation, au moment du collage, le vigneron va utiliser par exemple de la farine de pois qui est une protéine d’origine végétale.

Envoyez-nous un petit message si vous voulez retrouver des vins vegans dans nos box et dans notre sélection.

*Coller le vin : c’est une technique douce de filtration qui permet de clarifier le vin avant la mise en bouteilles. C’est-à-dire de le débarrasser de certaines impuretés en suspension dans le vin. La plus connue est le collage au blanc d’oeuf qui est réalisé lorsque le vin est encore en fûts. (source : la Revue du Vin de France)

Source : Institut National de l’Origine et de la Qualité, Agence Bio