Que faire avec un vin bouchonné ?

L’heure de l’apéro a sonné et vous découvrez que votre vin est bouchonné ? Ne vous
précipitez pas vers l’évier pour autant. Gardez ce vin pour lui donner une deuxième vie.

Pour commencer, êtes-vous bien certain que le vin est effectivement bouchonné ? Pour vous
en assurer, sentez-le. Au nez il aura une odeur de bois, de poussière et/ou de moisi. Si vous
avez le courage d’y gouter, vous retrouverez en bouche un goût de carton et de liège. En cas
de doute, laisser le vin respirer quelques minutes avant de le re-sentir et re-goûter  😉
C’est confirmé ? Le vin est bien bouchonné ? On sait, vous êtes déçus mais ce n’est pas une
raison pour céder au gaspillage ! Plusieurs options se présentent :

Plat en sauce
La meilleure mission de sauvetage d’un vin bouchonné est de l’utiliser en cuisine. Pourquoi
ne pas préparer un bon plat en sauce ? Surtout qu’il est toujours préférable de cuisiner avec
un bon vin bouchonné qu'avec un mauvais vin. S’il s’agit d’un vin rouge, pensez à un bœuf
bourguignon ou un délicieux coq au vin. Et avec un vin blanc, pourquoi pas une blanquette de
veau ?

Marinades
La solution est moins évidente mais vous pouvez également utiliser votre vin bouchonné
pour faire mariner votre viande rouge. C’est délicieux surtout pour les plats à cuisson lente.

En faire du vinaigre ?
L’idée d’utiliser votre vin bouchonné pour en faire du vinaigre est tentante mais pas
forcément bonne. En effet le goût de liège, s’il est prononcé, peut persister lors de la
fermentation et ainsi gâcher tout votre vinaigre. Cependant si vous souhaitez en faire du
vinaigre ménager et non pas pour votre consommation, alors là n’hésitez plus !